Historique

RONDE GIVREE : HISTORIQUE

1983 : première édition de la « Ronde Givrée du Sidobre »

Une poignée de membres fondateurs du club « Coureurs de Fond de Castres », créé l’année précédente, décident de mettre sur pied une course par équipe (relai de 4 coureurs) en plein hiver à une période ou aucune course sur route n’est au programme. Le circuit pittoresque emprunte de très beaux sites au cœur du Sidobre. Les Municipalités et Associations des Villages étapes sont partenaires de l’organisation, ainsi que le 8° RPIMA, régiment parachutistes de CASTRES dont le soutien logistique a été important et se poursuivra pendant de longues années.. Le parcours d’un total de 68 kilomètres, démarre à Castres (devant la Mairie) et les relais se font à Roquecourbe, Montredon- Labessonnie, Vabre et enfin Lacrouzette ou l’arrivée Générale est jugée après un parcours commun sélectif de 5 kms réalisé parles 4 équipiers. Le repas d’après course et la remise des prix ont lieu au « Foyer » de Lacrouzette. La bonne humeur et l’ambiance chaleureuse sont déjà de mise !

Dès la première édition le succès est au rendez vous avec déjà 111 équipes engagées (444 coureurs) et les participants sont enchantés de la qualité de l’organisation. (un circuit fléché différent de celui des coureurs est réservé aux véhicules des équipes afin que les relayeurs puissent rallier le plus vite possible les villages étapes)

A noter également pour cette première édition, l’organisation d’une épreuve marche sur le même circuit avec départ à 7h du matin avec les lampes frontales. Cette expérience « marcheurs » sera abandonnée l’année suivante.

1984 et 1985 : organisation inchangée avec augmentation sensible de la participation soit respectivement 178 et 167 équipes engagées. La capacité d’hébergement de Lacrouzette est néanmoins saturée au niveau des repas.

1986 : afin de pouvoir accueillir un plus grand nombre d’équipes il est décidé de faire arriver la course à Castres, qui offre une capacité plus importante pour l’organisation des repas à la Salle Gérard Philippe.

Le parcours total fait alors 75 kilomètres toujours en 4 étapes : Castres (Place Soult) – Montredon- Labessonnié- Vabre- Lacrouzette- Castres, le parcours commun est composé d’un tour de ville de Castres avec arrivée Place Soult. Le succès de participation est confirmé avec 172 équipes engagées.

1987 : Pour cette 5° édition, organisation et distance (75 kms) inchangées. Par contre Les conditions climatiques désastreuses enregistrées sur toute la France la semaine avant l’épreuve (neige et verglas) obligent les organisateurs à annuler l’épreuve au dernier moment (48 h avant) pour la reporter d’une semaine. Ceci au prix d’un travail supplémentaire énorme et alors que220 équipes étaient inscrites. Malgré cela ce sont 192 équipes qui sont présentes le week end suivant, record de participation.

1988 : organisation et distance (75 kms) inchangées, le cap des 1000 coureurs est dépassé avec 256 équipes engagées.

1989 : parcours inchangé sauf le départ qui est donné du parking de la Grande Surface partenaire de la course (Géant Casino, à l’époque « l’Univers »)

Devant le succès des inscriptions, et face aux difficultés de parking des voitures suiveuses dans les villages, la limite de 300 équipes engagées est fixée. Cette limite est atteinte un mois avant l’épreuve, ce qui oblige les organisateurs à gérer une liste d’attente en cas de désistement.

1990 : Devant les difficultés de parking à Montredon- Labessonnié, arrivée de la première étape, il est décidé d’inverser le sens du parcours et de fixer l’arrivée de la première étape à Lacrouzette, commune qui bénéficie d’une très grande capacité de parking sur sa place principale.

Le parcours fait toujours 75 Kilomètres et la limite de 300 équipes inscrites est encore atteinte.

1991 : la première étape est allongée (passage par la « côte rouge »pour redescendre sur Les Salvages). Par contre le parcours commun est désormais limité au tour du jardin du Mail (1 km) au lieu du tour de l’écusson de Castres… Le parcours total atteint ainsi son « record » avec la distance 86 kilomètres. La limite de 300 équipes inscrites est encore atteinte

1992 : 10 éme édition : parcours et distance inchangés (86 kms), la limite fixée de 300 équipes inscrites est toujours atteinte

1993, 94, 95, 96 : Parcours inchangé (86 kms), la participation est proche des 300 équipes (mini 288 équipes et maxi 297 équipes)

1997 : Le changement de partenaire principal, nous amène à fixer le départ sur le parking de la grande surface « Mammouth » devenue ensuite « Auchan ». La distance globale de l’épreuve est réduite ainsi à 83 kms. Par contre la limite de 300 équipes participantes est abandonnée par les organisateurs et ce sont 320 équipes qui sont au départ. Il s’agit du record de participation, ce qui démontre la « vitalité » de la « Ronde Givrée du Sidobre » et l’engouement que suscite l’épreuve après 15 éditions

1998 et 1999. : le parcours est inchangé, mais par contre la participation s’étiole quelque peu avec respectivement 287 et 253 équipes.

2000, 2001 et 2002 : le départ se fait du Parc des Expositions, la distance totale de l’épreuve est ramenée à 73 kilomètres.

La participation continue à se réduire pour atteindre 234 équipes pour la 20e édition.

Dans certains villages étapes, la municipalité rencontre des difficultés pour mobiliser les associations, ce qui provoque quelques difficultés pour assurer une organisation optimale.

2003 : pour pallier les difficultés d’organisation rencontrées et afin de redynamiser l’épreuve, le nouveau Président du club décide de modifier totalement le parcours. Celui-ci partira de Castres (Parc des Expositions), ira à Lacrouzette pour la première étape, une étape « nature » se déroulera autour de Lacrouzette pour satisfaire l’engouement de plus en plus fort pour les parcours natures (trail) cela constituera la 2e étape, la troisième étape redescendra de Lacrouzette à Castres, la 4e étape se déroulera dans la campagne autour de Castres et le parcours commun sera limité à 700 mètres autour du Parc des Expositions. La distance totale de l’épreuve est ramenée à 66 kilomètres.

Cette nouvelle configuration de l’épreuve attire à nouveau les participants et nous remontons à 270 équipes inscrites contre 234 équipes l’année précédente.

2004 et 2005 : Le principe du parcours Castres Lacrouzette est maintenu avec quelques légères variantes (62 kilomètres seulement en 2005). La participation continue de se renforcer avec 274 équipes en 2004 et 308 équipes en 2005.

A noter qu’au cours de ces 23 éditions, un trophée en granit (Sidobre oblige) est remis à la première équipe masculine et à la première équipe féminine. Dès la première édition, ce trophée, différent chaque année mais toujours « unique » est réalisé par Jean CROS, sculpteur sur granit, figure bien connue du Sidobre. C’est son fils Damien CROS, qui réalisera le trophée à partir de la 20e édition.

2006 : nouveau « tournant » dans l’organisation.

Afin d’éviter totalement le déplacement en véhicule des relayeurs, et pour « maîtriser » complètement l’organisation de l’épreuve, il est décidé d’abandonner le principe des Villages étapes. Toutes les étapes partiront du Parc des Expositions et arriveront au Parc des Expositions (Hall 2000).Chaque étape empruntera un parcours différent, et une étape « nature » est maintenue autour des sites boisés de La Parule, Le Carla, Missècle…

La distance totale s’élève à 65 kilomètres et ce sont 319 équipes qui s’élancent sur ce nouveau tracé.

La « Ronde Givrée du Sidobre » devient alors simplement « La Ronde Givrée »

2007 : 25e édition : parcours inchangé (65 kms) et 324 équipes au départ (nouveau record de participation de l’épreuve)

2008 : parcours inchangé (65 kms) et 319 équipes inscrites

2009 : parcours inchangé (65 kms) mais baisse de la participation avec 272 équipes

2010 : pour rendre plus facile le parcours, la distance de la 3e étape est réduite à 10 kms, le parcours total est ramené à 62 kms. Malgré cela la participation n’est que de 238 équipes.

2011 et 2012 : pour favoriser la participation de concurrents moins « aguerris », le kilométrage des étapes est revu à la baisse avec un parcours total désormais limité à 55 kms. La participation remonte à 272 équipes en 2011 et à 304 équipes en 2012.

2013 : Distance totale maintenue à 55 kms, mais le profil de la 3e étape est revu autour du Parc de Gourjade (10 kms tout plat), facilitant encore la participation de quelques coureurs (et coureuses) débutants. Cela a un impact très favorable sur le nombre des engagés puisque ce sont 324 équipes qui sont au rendez vous (1296 coureurs, record de participation égalé)

2014 : parcours inchangé, nouveau partenariat signé avec la radio 100 pour 100 (régie publicitaire), diverses « nouveautés » sont décidées pour redynamiser la communication autour de l’épreuve (spots radio, site web, logo, supports publicitaires, etc..).

Première opération de « naming » avec le partenaire principal « Auchan ». L’édition 2014 de l’épreuve s’appellera « Ronde Givrée Auchan »

A noter le retour du speaker « historique » et « fétiche » de l’épreuve Michel HORTALA, qui anime les plus grandes épreuves nationales et internationales de course à pied et de triathlon.

Nous pratiquons pour la première fois le « chronométrage électronique » via l’utilisation de « puces » portées par chaque concurrent. Cela constitue un gage de rapidité dans le communication des résultats (temps réel)

Tous ces ingrédients ont suscité un grand intérêt auprès  des sportifs, puisque la 32° édition a « pulvérisé » le record de participation avec 375 équipes inscrites soit 1500 coureurs. L’objectif « ambitieux » d’atteindre les 350 équipes a été largement dépassé.

La course s’est déroulée dans des conditions météo assez clémentes, et l’ambiance conviviale a prévalu tout au long de la journée. De nombreux témoignages de participants attestent de la qualité de l’organisation et de l’efficacité et de la gentillesse des bénévoles Le bonnet  remis aux coureurs et le repas « aveyronnais » ont fait l’unanimité.

Cette 32° édition de la « Ronde Givrée Auchan » restera dans les annales comme l’édition de la nouveauté et du succès.

2015: Tous les ingrédients qui ont fait le succès de l’édition 2014 ont été reconduits.

Le tracé des étapes 1, 2, et 4 ont été  modifiés pour apporter un peu de nouveauté . Les étapes 1 (15.2 km) et 4 (18.3 km) ont été légèrement allongées et les étapes 2 et 3 ont été inversées dans l’ordre de départ.  Ainsi le total de 4 étapes représente un kilométrage de 59 km.

Nouveau record de participation battu. Dès le 19 janvier la limite de 400 équipes inscrites a été atteinte. Nous avons dû à regret refuser de nombreuses inscriptions et gérer une liste d’attente avec numéro d’ordre.

Malgré des conditions météo  hivernales (quelques averses de grêle) et une étape « nature » très boueuse, les 1600 concurrents ont pris un réel plaisir à parcourir les nouveaux tracés concoctés.

L’épreuve a été remportée par l’équipe du 8° RPIMA chez les Hommes et par « Les Givrettes » chez les dames, équipe emmenée par la Marion CLIGNET.

l’USCA Lescure, a été le club le plus représenté avec 12 équipes !

Les coureurs et accompagnateurs se sont réchauffés lors du repas d’après course autour du désormais traditionnel Aligot Saucisse toujours très apprécié.

L’ambiance musicale était assurée cette année tout au long de la journée par la banda « Los Tchaopinos »  forte de 30 musiciens et championne de France de bandas en 2013. Beau succès  pour cette formation, avec notamment un show de 30 minutes dans le Hall 3000 juste avant la remise des prix.

2015, une édition qui restera dans les esprits et qui renforce la position de la « Ronde Givrée Auchan » comme la plus ancienne (33 éditions) et l’une des plus importante (1600 coureurs) course en relais de France.

Nous réfléchissons d’ores et déjà aux moyens à mettre en oeuvre pour accepter un nombre plus important d’équipes, sans altérer la qualité de l’organisation et l’esprit de convivialité qui ont fait la renommée de notre épreuve.

2016: Pour cette 34° édition, le tracé des étapes 1 et 4 (« nature ») initialement inchangé par rapport à 2015, a subi une modification de dernière minute en raison de l’impossibilité d’emprunter le Chemin des Fontaines suite à un éboulement.. L’étape 2 « PEDI RELAX » est légèrement allongée de 200 mètres et l’étape 3 « TOUT FAIRE MATERIAUX » voit son parcours modifié à partir du 9° km avec 800 mètres supplémentaires (15.1 km) et un parcours désormais uniquement sur route. Au total l’épreuve est longue de 60, 2 km pour les 4 étapes et le parcours commun.

418 équipes se sont inscrites et 415 ont pris le départ soit 1660 coureurs, ce qui constitue le nouveau record de participation.

Chez les hommes, victoire de « La Cave de Laurent » en 3 h 42′ 33″ et chez les dames de « Splach Athlé 01 » en 5 h 04′ 19″

Malgré un météo maussade et pluvieuse, la course a connu une réussite totale. Les très nombreux témoignages de participants mettent en avant:

– l’intérêt des parcours largement renouvelés par rapport à 2015

– la qualité de l’organisation

– l’ambiance conviviale tout au long de la journée (banda, repas d’après course, etc.)

– la gentillesse et le sourire des 291 bénévoles présents le jour de la course.

La 34° édition de l’épreuve a confirmé  la « Ronde Givrée Auchan » dans sa position de plus ancienne et la plus importante course en relais de France.

2017: Pour cette 35° édition qui s’est déroulée le 29 janvier 2017, le tracé était quasiment identique à celui de l’édition précédente avec simplement une réduction de distance de 800 mètres sur l’étape 1 « INTERSPORT ».  La distance totale est donc proche de 60 km dont 700 mètres de Parcours commun.

Sur les 408 équipes inscrites (1632 coureurs), 404 étaient alignées au départ.

Au classement scratch, très belle victoire de l’équipe « RENOVATION OUCHENE » composée de 2 coureurs de niveau international, d’un très bon coureur régional, et particularité d’une concurrente de niveau international ayant participé aux jeux olympique de Rio avec l’équipe Algérienne de marathon. C’est la première fois dans l’histoire de la course qu’une équipe mixte remporte l’épreuve!

Cette équipe devance de plus de 8 minutes l’équipe « La Cave de Laurent » vainqueur de l’édition précédente avec les mêmes relayeurs.

A noter la très belle 3° place de l’équipe hommes « 128 Bike Avenue », composée uniquement de coureurs locaux.

Chez les Dames, victoire de l’équipe « 128 Bike Avenue »

La météo pour une fois très favorable a favorisé l’organisation de l’épreuve à tous les niveaux et l’ambiance chaleureuse était comme chaque année au rendez vous.

Les participants ont unanimement apprécié de passer cette journée sportive à CASTRES en mettant en avant: la qualité de l’organisation, l’intérêt et la beauté des quatre circuits très différents, le dévouement et la gentillesse des 300 bénévoles, la composition très agréable du repas d’après course avec l’Aligot toujours très apprécié, et l’ambiance générale très agréable de la journée.

Nombreux d’entre eux nous ont donné rendez vous à l’année prochaine pour participer à la 36° édition..

Les organisateurs ont tenu à remercier les pionniers, créateurs de l’épreuve, et organisateurs de la première édition le 30 janvier 1983. Une dizaine d’entre eux avaient répondu à l’invitation. Ils ont partagé repas d’après course et sont montés la scène pour un hommage fort mérité et la remise d’un petit souvenir.

 

Jean-Luc PRADES  Directeur « 35° Ronde Givrée Auchan « 

Les Coureurs de Fond de Castres

2 commentaires

Laisser un commentaire